Visuel réduit de la chambre d'enfants problématique.

Rénover et aménager 2 chambres d'enfants.

Quand un frère et une sœur entrent dans un âge ou dormir dans la même chambre va devenir problématique, réaménager leur salle de jeux commune représente une bonne solution pour que chacun ait sa propre chambre.

Quand aménager 2 chambres devient nécessaire.

Madame S. est une femme qui élève seule ses deux enfants. Plutôt grande et élancée, c’est une personne ouverte avec qui l’on peut discuter. De caractère affirmé, elle sait ce qu’elle veut et elle sait le dire. Elle travaille dans les assurances et son métier l’oblige à souvent voyager. Pendant son absence, elle a recours à une gouvernante pour s’occuper des enfants. La nourrice loge à domicile dans une chambre aménagée sous les toits juste au-dessus de celle des enfants.

A cette époque la fille et le garçon de madame S. dorment encore dans la même chambre. C’est une pièce d’une dizaine de mètres carré, à laquelle on accède par leur salle de jeu. La situation n’est pas idéale car les enfants grandissent et auront de plus en plus besoin d’un petit coin bien à eux.

Étendue de la rénovation :

  • Superficie :

    Un peu moins de 50m²

  • Espaces concernés :

    2 Chambres d'enfants, 1 escalier, 1 chambre adulte et 1salle d'eau.

Avant / après de la chambre du garçon.

La chambre commençait à devenir étroite pour 2 enfants. De plus, ceux-ci grandissant, le besoin d’intimité allait se faire plus présent.

Le cloisonnement est démoli. On se rend mieux compte des volumes à traiter mais aussi de tout le travail qu’il reste à faire. C’est souvent lors de cette étape que l’on a des surprises. Ici on a découvert une partie de l’ancien parquet en piteux état. Heureusement notre partenaire a su réagir très vite et a remédié au problème.

Les 2 chambres ont été pensées sur le même principe. L’idée est d’apporter un maximum de rangement tout en préservant la surface au sol. La décoratrice aime concevoir des structures et des meubles sur-mesure. Les lits sont donc posés sur des plateformes qui intègrent des caissons de rangement. On optimise ainsi l’espace intérieur.

Les casiers, en provenance d’une célèbre marque à 4 lettres, ont été montés par madame S. Ils ont été assemblés au reste de la structure et fixés aux murs par le menuisier. Un vrai travail de collaboration !

L'architecture des chambres.

Au cours des semaines qui ont précédées l’ouverture du chantier, le projet a beaucoup évolué. D’abord en fonction des contraintes de la structure elle-même mais aussi budgétaires. Les versions d’aménagements proposés les plus couteuses ont été écartées. A force d’échanges et de test, d’études et de demande de devis, nous sommes arrivés au compromis qui satisfait autant les besoins que les gouts de la cliente.

L’espace intérieur du rez-de-chaussée sera décloisonné et redistribué pour que chaque enfant ait sa chambre. Un dégagement central sera créé et desservira les 2 pièces et l’étage. L’accès à la chambre de la nounou se fera par un escalier imaginé sur-mesure par la décoratrice. La trémie de l’escalier n’étant pas modifiée et la structure porteuse pas impactée par la transformation, le recours à un architecte n’est pas ici obligatoire ni nécessaire. La pièce de l’étage disposera en plus du lit, d’un coté salon et d’une salle d’eau privative.

Avant / après de la chambre de la fille.

L’ancienne salle de jeux commune servait également de bureau pour les deux enfants et d’accès aux combles.

Après avoir abattue les cloisons le sol a été mis à niveau au moyen de dalles de plancher en OSB. Les cloisons ont été ensuite montées pour délimiter la nouvelle architecture des lieus. A ce moment l’escalier n’est pas encore construit et il faudra attendre qu’une partie du parquet soit posé sous la trémie pour prendre les côtes définitives.

Si le design des espaces reposait sur la décoratrice, celui de la recherche des éléments décoratifs, des objets de décoration et en particulier des luminaires, a été le fruit d’une participation commune avec la cliente.

Fin 2019 madame S. décide que chacun aura sa chambre et que celle de la nounou disposera de sa salle d’eau privative. Les modifications et les travaux qu’elle entend réaliser demanderont du temps. Aussi elle s’y prend bien à l’avance pour les préparer. Cliente de longue date, elle se tourne donc vers nous. Tout d’abord pour réaliser l’étude de réagencement des espaces intérieurs puis pour l’accompagnement au suivi des travaux de rénovation.

Madame S. nous contacte à la toute fin 2019 et nous programmons un rendez-vous conseil-déco juste avant noël pour une étude préliminaire. Il s’agissait surtout d’examiner les possibilités de réalisation du projet de réaménagement des chambres.

Dates clefs de la rénovation :

  • Préparation :

    De février à juin 2020.

  • Durée du chantier :

    Du 15 juin au 06 aout 2020

Avant / après de l'escalier d'accès aux combles.

La principale difficulté résidait dans le placement de l’escalier d’accès aux combles. En effet le quart tournant débouchait au beau milieu de la salle de jeux des enfants. De plus c’était le seul accès aux combles. Il a fallu le repenser entièrement pour qu’il soit accessible depuis le couloir desservant les nouvelles chambres des enfants.

Conçu sur-mesure par une entreprise de menuiserie de la Seine et Marne, cet escalier en frêne massif sera agrémenté d’une verrière jouant le rôle de garde-corps. Hors normes mais fonctionnel, il laisse la circulation nécessaire pour accéder à toutes les chambres.

Madame S. reçoit les premiers plans d’implantation et les ébauches d’aménagement modélisé en 3D à la mi-janvier 2020.

Pour un projet de rénovation et de décoration de cette envergure le cout au M² s’établit généralement aux environs de 1200€ à 1500€. Ici, en ne faisant pas faire tous les meubles sur-mesure, notamment les caissons, et en prenant en charge leur montage, la cliente à réussie à respecter un ratio de 1000€ par M².

La mise en chantier commence mi-juin avec un objectif principal en termes de planning : Terminer les travaux avant le retour de congé des enfants !

Chiffres clefs de la rénovation :

  • Cout global pour le client :

    50 000€ environ tout compris.

  • Prestation HENRY's Décoration :

    Aux alentours de 2 600€

Avant / après de la chambre sous les combles.

La moquette de la pièce aménagée sous les toits datait. Elle était posée directement sur le sol inégal en plâtre. En plus de mettre le sol de niveau pour y poser un parquet en chêne massif, le travail de rénovation consistait à installer une salle d’eau privative pour la nounou. L’objectif était qu’elle ne soit plus obligée d’utiliser la salle de bain familiale du rez-de-chaussée.

La Nounou dispose maintenant d’une salle d’eau privative avec douche à l’italienne, d’une vasque sur un meuble de rangement et d’un miroir rétro-éclairé.

Il peut paraitre, au regard de la période de temps sur laquelle s’est étendu le projet, que les périodes entre les étapes successives étaient plutôt confortables. Au départ, ça pouvait l’être, mais il ne faut pas oublier que là-dessus le confinement est venu tout compliquer.

Entre les délais de réception des devis, les difficultés d’approvisionnement de matériaux ou de mobilier et les vacances des uns et des autres, la réussite de ce projet n’aura été possible que grâce à la collaboration de toutes les parties prenantes. Tant de la cliente elle-même qui s’est énormément investie, que des entrepreneurs qui ont travaillés sur ce projet et tenu les délais imposés.

Nous remercions Madame S. de nous faire confiance depuis plusieurs années et « les garçons », nos partenaires CHANCEDECO et MCAgencement, qui donnent vie et réalisent concrètement ce que la décoratrice imagine.